COURT METRAGE & DOCUMENTAIRE

" Notre expiration déclenche des rafales. Leur violence boulverse le monde. Elle l'excite, elle l'agite et l'anime. Fascinées, nous capturons cette frénésie."

DISSIMULÉE, court métrage - PRIX DE LA FONDATION FRANCE TÉLÉVISIONS 2015

_____

LOOP, court métrage

_____

OMWANA WA SSEBO, performance

_____

KAJ FICAJA, documentaire

_____

REHMA, documentaire

_____

MÉDÉE, court métrage

(Actuellement en développement au sein de la Résidence d'écriture CINÉTALENTS 2018 de 1000 Visages)

 

"Dans une cité faite de tours qui ne s’arrêtent pas de grandir, Séphora une jeune femme de 24 ans d’origine Camerounaise vit seule avec ses deux jumeaux. 6 ans auparavant, elle quitte ses racines pour Jason, l’homme qui deviendra son mari et son unique raison de vivre. Seulement, après avoir consommé cette relation, Jason la quitte pour une autre. Désormais seule dans un pays qui n’est pas le sien, sans repères et sans emploi, Séphora est anéantie. Réalisant qu‘elle est condamnée à subir une existence médiocre, cette jeune femme décide d’y mettre un terme. Néanmoins, elle refuse de quitter la Terre aussi lâchement que son mari l’a quitté : elle devient alors l’héroïne de sa propre histoire, et transforme ses derniers instants en tragédie.

En instance de divorce, elle estime que Jason lui a donné la mort en cadeau d’adieux, et se trouve incapable d’élever le fruit d’un amour qui n’est plus. Par délivrance, elle tue ses enfants, et offre à Jason et à sa nouvelle compagne une tirade, au pied de sa cité qui sera son dernier décor : les lampadaires seront ses projecteurs, le voisinage au fenêtre son public, sa robe de marié son costume, et la balle qui fusera du canon à son cerveau sera le train qui la ramènera au paradis."